Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Les Styles de Lutte

Les Styles de Lutte


groupesToute l'association

FFL

Naissance de la lutte en France

 

De 1900 à 1914, la lutte connut des fortunes diverses.

Au lendemain de la guerre 1914-1918, en 1919, une poignée d'hommes forma la ligue parisienne de lutte amateur. Ce sont : Jules Bouquet, Georges Falconnier, Delmas, Celestin Moret...

Cette ligue entra au sein de la fédération française de lutte, créée en 1913.

M. Connord était le président.

(42 000 athlètes pratiquent aujourd’hui la lutte en France.)

 

LES DIFFERENTS STYLES DE LUTTE

La lutte olympique

Il existe 3 styles de lutte olympique : 
La lutte Gréco-Romaine, la lutte Libre et la lutte Féminine.

Chaque année, dans chacun des 3 styles, se déroulent des championnats mondiaux (sauf l'année Olympique) 
et continentaux et tous les 4 ans les Jeux Olympiques.

But du combat : pour les 3 styles, la finalité du combat reste la même. Il faut maintenir les 2 épaules 
de l'adversaire plaquées sur le tapis, c'est le " tombé ". 
Règle d'Or : il est interdit de faire mal à son adversaire
 
 

 

La lutte Gréco-romaine est une forme de lutte dans laquelle les lutteurs ne peuvent utiliser que leurs bras et ne peuvent attaquer que le haut du corps de leur adversaire. La lutte gréco-romaine est particulièrement populaire en Europe mais est pratiquée dans le monde entier. La Lutte Gréco-Romaine fut le premier style inscrit aux Jeux Olympiques.

 

La Lutte Libre est la plus pratiquée dans le Monde. Le lutteur ayant mis son adversaire au tapis en lui plaquant les épaules au sol remporte une victoire par tombé. Le règlement permet les actions sur tout le corps. les lutteurs peuvent utiliser leurs jambes et tenir leur adversaire au-dessus et en dessous de la ceinture. La lutte libre est le style le plus populaire de lutte 

 

La Lutte Féminine et  de la Lutte Libre avec quelques spécificité. 

En compétition on compte six catégories de poids Olympique et deux catégories,comme pour les autre styles. Les pays qui dominent ce style sont la Chine, le Japon, et la Russie.

Mais le Canada et la France, comptent aussi de très bonnes lutteuses.

 
 

Les plus grands champions Français

DEGLANE Henri (1902-1975) FRA.

 
Premier champion olympique français en lutte. Champion olympique en 1924 en gréco-romaine. Après son titre olympique, il devient lutteur professionnel de 1928 à 1949 et est l'un de ceux qui popularisent ce type de spectacles en France. En 1931, il est devenu champion du monde de catch après avoir battu Ed Stranger Lewis au Québec. Un challenge international de lutte se tenant chaque année à Nice porte son nom, ainsi que plusieurs stades et salles de sport.
 
 
 
ROBIN Daniel (31-5-43) FRA.
 
Le plus grand lutteur français. Premier et seul français, champion du monde en lutte libre : en 1967 en -78 kg. Il gagna deux autres médailles d'argent en -78 kg, une en lutte libre et une autre en lutte gréco-romaine aux Jeux Olympiques en 1968. Il est à ce jour le seul lutteur à avoir réalisé ce doublé. Le Suédois Ivar Johansson l'a réalisé en remportant deux médailles d'or olympiques dans les deux styles lors d'une édition des Jeux, en 1932. Il termina 5eme en -74 kg en libre et 6eme en gréco-romaine aux Jeux de 1972. Champion d'Europe en -78 kg lutte libre en 1968 (4eme en -74 kg en 1972; 6eme en -82 kg en 1970 et en -74 kg en 1972 en gréco-romaine). Athlète polyvalent, il a occupé durant trois ans le poste de talonneur en rugby au FC Grenoble.
 
 
 
MOURIER Patrice (11-4-62) FRA.
 
Il fait partie de l'élite française en lutte gréco-romaine. Champion du monde des -57 kg en 1987 (3eme en 1990, 4eme en 1991). Seuls deux autres lutteurs français ont conquis un titre mondial en gréco-romaine ( Yvon RIEMER en 1995 et Mélonin NOUMONVI en 2014). Champion d'Europe en 1990 (3eme en 1987). Il a participé à trois Olympiades (1984, 1988 et 1992). Huit fois champion de France (-57 et -62 kg). Depuis 2004, il est l'entraîneur de l'équipe de France de lutte gréco-romaine.
 
 
 
 
RIEMER Yvon (5-10-70) FRA.
 
Un grand nom de la lutte française. Champion du monde des -74 kg en gréco-romaine en 1995 (3eme en 1991 et 1993; 3eme des-76 kg en 1999). Seuls deux autres lutteurs français ont conquis un titre mondial en gréco-romaine ( Patrice Mourier en 1987 et Mélonin NOUMONVI en 2014). Vice-champion d'Europe en 1992 (3eme des -76 kg en 1997). 5eme des Jeux Olympiques en 1992.
 
 
 
 YALOUZ Ghani (28-1-68) FRA.
 
L'un des lutteurs français les plus médaillés en gréco-romaine. Vice-champion olympique des 68 kg en 1996 (5eme en 1992) et vice-champion du monde en 1989 et 1994 (3eme en 1993). Champion d'Europe en 1992 et 1995 (2eme en 1994, 3eme en 1989, 1990 et 1996). Champion d'Allemagne par équipes avec Aalen en 1997 et 1998. Neuf fois champion de France. Directeur des équipes de France de gréco-romaine de 2000 à 2004, Directeur des équipes de France de 2004 et 2007 et DTN de 2007 à 2009. Il a été nommé DTN de l'athlétisme en mars 2009, premier DTN de l'histoire à ne pas être issu de ce sport. Sous sa direction, l'équipe de France a remporté 33 médailles dont 13 d'or aux championnats d'Europe de 2010 et 2014.
 
 
 
 
 GOMIS Anna (6-10-73) FRA.
 
D'origine sénégalaise par son père, elle est l'une des lutteuses les plus médaillées aux championnats du monde. Elle détient le plus beau palmarès pour une lutteuse française avec huit médailles mondiales (4 d'or, 2 d'argent et 2 de bronze) et neuf médailles européennes (4 d'or, 1 argent et 4 de bronze). Championne du monde des 50 kg en 1993 (2eme en 1994 et 3eme en 1995), des 53 kg en 1996 et des 56 kg en 1997 et 1999 (2eme en 1998). Elle termina encore 3eme des 55 kg en 2010 à trente-six ans. Quadruple championne d'Europe, de 1996 à 1999 (2eme en 2005 et 3eme en 1993, 2000, 2006 et 2007 ). Médaillée de bronze des 55 kg aux Jeux Olympiques en 2004. Douze fois championne de France dont la dernière fois en 2011.
 
 
 
 
 
LEGRAND Lise (4-9-76) FRA.
 
 
Elle possède avec Anna GOMIS l'un des plus beaux palmarès de la lutte féminine française. Championne du monde en 1995 des 70 kg (3eme en 1996) et en 1997 des 63 kg (2eme en 2002 et 3e en 1996 des 67 kg). Championne d'Europe des 67 kg en 1999, 2000, 2002 et 2003 (2eme en 2001 et 2004 ; 3eme en 1996, 1997, 2005 et 2008). Médaillée de bronze olympique en 2004 des 63 kg. Seize fois championne de France dont le dernier titre décroché en 2010 (record absolu) sans oublier celui de 2006, six semaines après la naissance de son fils ! Elle est la vice-présidente de la Féfération Française de Lutte.
 
 
 
 
 
 
GUÉNOT Steeve (2-10-85) FRA.
 
La surprise des Jeux Olympiques de Pékin en 2008 où il remporta le titre olympique des -66 kg en gréco-romaine, un fait historique pour la France dans ce sport, 84 ans après le dernier titre olympique en gréco, celui d' Henri DEGLANE des 82,5 kg en 1924. Cette médaille fut également la première médaille d'or française de ces Jeux Olympiques. Quelques minutes plus tard, son frère aîné Christophe remporta la médaille de bronze en 74 kg. Il confirme en 2012 en remportant la médaille de bronze dans la même catégorie à Londres. Vice-champion du monde des -66 kg en gréco-romaine en 2007, huit  ans après la dernière médaille d'argent française en gréco romaine, celle d' Yvon RIEMER en 1999. Son frère Christophe décrocha la médaille de bronze mondiale un jour après, également en lutte gréco-romaine (en -74 kg). Après une année noire 2009, il a décroché la médaille de bronze aux championnats d'Europe en 2010 en -66 kg. 
 
 
 
 GUÉNOT Christophe (7-1-79) FRA.
 
3eme des jeux Olympiques en -74 kg en style gréco-romaine en 2008, quelques minutes seulement après le sacre olympique de son jeune frère, Steeve, couronné dans la catégorie des 66 kg. Il termina 3eme des championnats du monde en 2007 et des championnats d'Europe en 2008 et 2011, puis 7eme des Jeux Olympiques en 2012, pour sa dernière participation. Il est professeur de sport.
 
 
 
 
 NOUMONVI Mélonin (10-10-82) FRA.
 
Originaire du Togo, il est le meilleur lutteur français du moment. En septembre 2014, il a conquis le titre mondial  (85 kg) en lutte gréco-romaine (2eme des 84 kg en 2009). Il est ainsi devenu le troisième lutteur français champion du monde en gréco-romaine après Patrice MOURIER (en 57 kg en 1987) et Yvon RIEMER (en 74 kg en 1995). Quadruple médaillé de bronze européen : 85kg en 2006, 2007 et 2010,  en 2013. 5eme des Jeux Olympiques 96kg en 2008 et 2012. Onze fois champion de France.
 
 
 
 

 

 

Henri DEGLANE

 

ROBIN Daniel

  

 MOURIER Patrice 

  

 RIEMER Yvon

 

 

 YALOUZ Ghani 

 

 

GOMIS Anna et Lise LEGRAND

 

 

Lise Legrand

 

 

 

 Steeve GUENOT 2008

 

 

Steeve et Christophe GUENOT

 

 MOUMONVI Mélonin